Sacs, touillettes, gobelets, coton-tiges et pailles en plastique… Après de nombreuses lois votées en France et au niveau de l’Union Européenne, faisons le point sur l’interdiction de ces objets jetables en plastique. Quels sont les produits à usage unique concernés ? Quelles lois les interdisent et à quelles dates ? Quelles sont les alternatives existantes ?

Depuis 2015 : les sacs en plastique jetables sont interdits.

La LOI n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte a mis fin à la distribution de sacs en plastique à usage unique à la caisse de tous les points de vente français. Avant 2015, c’était 5 milliards de sacs en plastique qui étaient donnés à titre gratuit ou payant dans les commerces français en une année.

1er janvier 2020 : interdiction de la paille en plastique, de la vaisselle jetable, des bouteilles d’eau, des touillettes et des cotons-tiges en France.

Après l’interdiction des sacs en plastique à usage unique, la LOI n° 2015-992 vient également interdire la vaisselle jetable. Gobelets, couverts et assiettes en plastique jetables ne seront désormais plus commercialisés en France en ce début d’année 2020. Pour aller plus loin, la LOI n° 2018-938 du 30 octobre 2018 « Egalim » interdira les bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires, un premier pas pour limiter l’utilisation de ce produit polluant pour notre planète. Il s’agit de cette même loi qui fait rentrer en vigueur l’interdiction des touillettes et pailles en plastique dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires. Quant aux cotons-tiges en plastique, ils seront également bannis de nos commerces en janvier 2020 grâce à l’article 124 de la LOI n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

2021 : De nouveaux produits à usage unique concernés.

Pour aller plus loin dans la lutte contre les produits en plastique à usage unique, des nouvelles lois sont prévues par la DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 5 juin 2019. Les pays membres ont deux ans pour mettre en œuvre les nouvelles interdictions concernant notamment les emballages alimentaires en polystyrène ou les tiges en plastique pour ballons.

Les alternatives aux pailles en plastique et autres produits à usage unique.

Pour remplacer les sacs en plastique, on a vu naitre, dans la grande distribution et autres commerces, les sac “vert” en polypropylène. A titre individuel, il est facile d’utiliser des tote bags en coton ou autres sacs réutilisables pour aller faire ses courses. Les gobelets en plastique jetables sont eux remplacés par des gobelets en carton ou des eco cups, gobelets en plastique réutilisables, par de nombreux bars ou organisateurs de festivals. Pour remplacer la paille en plastique, de nombreuses alternatives existent aussi, on trouve des pailles réutilisables, des pailles biodégradables, des pailles naturelles et des pailles recyclables. Pour les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie, l’enjeu de cette interdiction est crucial. Ils n’ont désormais plus que quelques mois, d’ici janvier 2020, pour trouver la paille qui correspondra à leur besoin et à leur établissement. La paille en bambou, à la fois réutilisable et écologique, est une bonne alternative éco-responsable à la paille en plastique jetable pour les professionnels comme pour les particuliers.